Le concours direct de magistrat administratif constitue l’une des rares exceptions au quasi-monopole de l’École nationale d’administration (ENA) pour accéder à la haute fonction publique de l’État. Ce recrutement direct s’organise autour d’un concours interne et d’un concours externe. Organisme exclusivement dédié à la préparation aux concours de la magistrature administrative, CAP-TA vous explique à qui s’adressent ces sélections et dans quels niveaux de juridictions elles vous permettent d’exercer.

Externe ou interne : les 2 concours de juge administratif

Les magistrats administratifs sont recrutés à la fois parmi les anciens élèves de l’Ecole nationale d’Administration et par la voie d’un concours direct externe et interne (article L.233-2 du code de justice administrative).

 

Qui peut présenter le concours interne de magistrat administratif ?

Le concours interne peut être présenté par les magistrats de l’ordre judiciaire, les fonctionnaires, les agents publics (contractuels) civils ou militaires appartenant à un corps ou cadre d’emplois de la catégorie A ou assimilé et justifiant, au 31 décembre de l’année du concours, de 4 années de services publics effectifs.

Qui peut présenter le concours externe de magistrat administratif ?

Le concours externe peut être présenté par les titulaires de l’un des diplômes exigés pour se présenter au 1er concours d’entrée à l’École nationale d’administration, c’est-à-dire un diplôme de niveau licence (BAC + 3).

Juge administratif : des concours limités à 3 tentatives par candidat

Le nombre maximal de présentations cumulées aux épreuves du concours de magistrat administratif est limité à 3, quel que soit le concours choisi (externe ou interne). Ainsi, il sera par exemple possible de participer exclusivement à 3 sessions de concours en externe, ou bien à 2 sessions de concours en externe puis un concours en interne. Ce n’est pas l’inscription au concours qui est décomptée, mais bien la seule présence effective au jour de la première épreuve écrite passée.

Les épreuves des concours de magistrat administratif

Qu’ils soient internes ou externes, les concours de magistrature administrative comportent 5 épreuves :

  • 3 épreuves d’admissibilité à l’écrit
  • 2 épreuves d’admission à l’oral

Pour le Conseil d’État, « les 3 épreuves d’admissibilité et les 2 épreuves orales ont […] pour but de permettre le recrutement de spécialistes de haut niveau en droit public tout en s’assurant de l’ouverture d’esprit des candidats à d’autres matières juridiques qu’ils rencontreront dans l’exercice de leurs fonctions de magistrat administratif« .

 

Des épreuves écrites communes d’admissibilité

À l’écrit, 2 épreuves sont communes au concours interne et au concours externe :

  • l’étude d’un dossier de contentieux administratif, affectée d’un coefficient 3
  • l’épreuve de questions à réponse courte (QRC), affectée d’un coefficient 1, au cours de laquelle les candidats doivent répondre à plusieurs questions en respectant une limite de taille de réponse définie.

 

Des épreuves écrites différenciées d’admissibilité

Pour la 3ème épreuve écrite, les candidats au concours externe seront soumis à une dissertation de droit public, affectée d’un coefficient 1.

Les candidats au concours interne, eux, seront soumis à une épreuve de note administrative, également affectée d’un coefficient 1.

Deux épreuves orales d’admission communes

Le candidat admissible, qu’il tente le concours externe ou interne, passera successivement deux oraux d’admission dans la même journée. Un premier oral technique d’une demi-heure, portera sur l’ensemble du programme de droit public ; le second, de 20 minutes, prendra la forme d’un entretien avec le jury portant sur le parcours et la motivation du candidat et ses centres d’intérêt, à partir d’une fiche individuelle de renseignements qu’il aura préalablement remplie. Ses aptitudes à exercer le métier de magistrat administratif et à en respecter la déontologie seront également évaluées. Ces 2 épreuves orales sont chacune affectées d’un coefficient 2.

 

Une formation complémentaire de 6 mois pour les lauréats du concours

De janvier à fin juin suivant les résultats du concours, les candidats admis et titularisés en qualité de magistrat administratif, bénéficient d’une formation à la prise de fonction d’une durée de 6 mois. Celle-ci se déroule à Montreuil (93), au centre de formation de la justice administrative, assortie de stages de découverte en administration et de séances de travail au Conseil d’Etat.

 

Des affectations choisies par ordre de mérite

Une liste de juridictions d’affectation est soumise aux lauréats du concours dans le courant de la période de formation complémentaire, qu’ils choisissent selon leur ordre parmi les lauréats du concours.

L’exercice du métier de magistrat administratif après les concours

La justice administrative est constituée de 3 niveaux de juridictions : les tribunaux administratifs, les cours administratives d’appel et le Conseil d’État. Le recrutement direct par voie de concours externe et interne permet de recruter les magistrats qui exerceront dans les tribunaux administratifs et qui auront vocation ensuite à évoluer dans les cours administratives d’appel, voire d’être promus au Conseil d’Etat.

 

Un concours pour exercer dans un tribunal administratif ou dans une cour administrative d’appel

Les tribunaux administratifs sont les juridictions compétentes de droit commun en première instance. Il en existe 42, et il y en a au moins un par région. Les premières affectations après réussite du concours se font toujours dans une juridiction administrative de premier ressort.

Les cours administratives d’appel, elles, sont les juridictions compétentes pour statuer en appel, à la demande d’une personne privée ou d’une administration, contre un jugement de tribunal administratif. Elles sont au nombre de 8. Les affectations en cour se font par des mouvements internes de magistrats justifiant déjà d’une ancienneté minimale sur leur poste de départ. Au sein de la juridiction administrative, les allers-retours entre tribunaux administratifs et cours administratives d’appel sont fréquents.

Chaque année, le Conseil d’Etat recrute au tour extérieur deux postes de maître des requêtes pris parmi les membres de la juridiction administrative ayant atteinte le grade de 1er conseiller.

 

Un concours administratif aux avantages pluriels

Qu’il soit interne ou externe, le concours de recrutement direct des magistrats administratifs présente de nombreux atouts pour l’ensemble de votre carrière professionnelle. Il permet en effet :

  • une titularisation rapide
  • un statut très protecteur
  • une rémunération particulièrement attractive
  • un statut valorisant pour sa promotion professionnelle
  • la possibilité d’exercer sa profession dans sa région privilégiée

CAP-TA : La prépa pour réussir les concours de magistrature administrative

Depuis plus de 10 ans, l’ambition cultivée par CAP-TA est de vous transmettre les clés du concours par ceux qui en sont les lauréats. Faire confiance à notre organisme, c’est s’offrir la garantie d’être formé·e et accompagné·e par une équipe chevronnée, tout au long de votre préparation aux épreuves écrites et orales.

 

3 formules au choix pour préparer les épreuves des concours de la magistrature administrative

CAP-TA vous propose une triple formule, adaptée à votre disponibilité et à vos besoins :

  • une offre de formation annuelle (juillet-juillet)
  • une offre de formation intensive (décembre-juillet)
  • un stage estival à deux semaines du concours (août)

Les offres de formation annuelle et intensive peuvent être souscrites dans le cadre d’une préparation à suivre à distance, partout en France, ou bien en présentiel (à Paris). Le stage estival est proposé exclusivement en mode présentiel.

Pour en savoir plus et présenter votre candidature, cliquez sur la page dédiée à nos préparations :

Le taux de réussite de notre préparation aux concours de magistrat administratif

Depuis 2008, CAP-TA a formé 254 des 360 derniers lauréats du concours.

Lors du concours de l’automne 2018 de conseiller de TA-CAA, 63% des candidats admis au concours ont été formés par notre organisme.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • concours conseiller tribunal administratif
  • magistrat administratif concours
  • concours interne magistrature